#StartupsOfMontreal : AlayaCare

par Bonjour Startup Montréal
02 août 2019

Chaque deux semaine, l’équipe de Bonjour Startup Montréal vous présente le portrait d’une startup montréalaise accompagné du mot-clé #StartupsOfMontreal. Vous voulez faire partie de cette série? Faites-nous parvenir votre pitch et la raison pour laquelle votre entreprise devrait faire l’objet d’un article au info@bonjourstartupmtl.ca. Les startups seront sélectionnées sur les critères suivants : Le stade de croissance de l’entreprise, le financement récolté, la pertinence de leur expérience pour le reste de l’écosystème. Partagez votre histoire avec nous!

 

Fondée en 2014, la startup AlayaCare a comme mission de faire évoluer les soins à domicile grâce à l’infonuagique, en offrant aux prestataires la technologie dont ils ont besoin pour obtenir de meilleurs résultats dans un paysage de soins de santé en évolution constante.

 

Ils sont partenaires avec plusieurs organisations dans le secteur de la santé.

Comprenant des portails clients et familiaux, le logiciel de surveillance des patients à distance et la fonctionnalité pour travailleurs de soins mobiles, la plateforme permet à tous les intervenants de répondre de manière innovante aux besoins d’une population vieillissante.

L’entreprise compte désormais des bureaux à Montréal, Toronto, et Sydney, où sont établies les équipes de gestion, d’ingénierie et de production.

En juillet 2019, la startup a annoncé un investissement de 33 millions de dollars en nouveau capital dans une ronde de financement de série B, grâce à l’appui d’Inovia, Investissement Québec et de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Dans le cadre de l’initiative #StartupsOfMontreal, l’équipe de Bonjour Startup Montréal s’est entretenue avec Olivier Thibault, Directeur des Ressources Humaines à AlayaCare, afin de comprendre leur parcours, leurs défis et leur vision pour l’avenir.

 

– Comment trouvez-vous en ce moment l’écosystème startup montréalais, et comment le voyez-vous grandir? 

On voit ça comme particulièrement explosif – il y a de plus en plus de compagnies comme Lightspeed, qui deviennent des « licornes » et qui contribuent à faire rayonner Montréal à l’étranger. Notre objectif est de faire partie de ces startups performantes et à croissance rapide, nous aussi.

 

– Comment est-ce que l’écosystème startup montréalais vous a aidés jusqu’à maintenant? 

Montréal est une ville très stratégique pour lancer une entreprise en technologie, parce qu’il y a  plusieurs bonnes universités. C’est aussi une ville accueillante pour les étrangers. Avoir des bureaux ici est définitivement stratégique pour nous. Nous avons été capables d’embaucher des ingénieurs et de mener facilement des discussions avec l’industrie, ce qui nous a permis de nous lancer et de croître rapidement. Nous avons aussi reçu de l’aide à travers des crédits de recherche et développement, ainsi que de l’aide de la part de CanExport.

 

– Y a-t-il une ressource qui manque selon vous dans l’écosystème montréalais présentement pour répondre aux besoins des startups comme la vôtre?

Récemment, nous avons rencontrés quelques défis concernant les permis de travail de certains collègues, il y a eu des complications quant à leur arrivée au Canada et avec leur applications déposées auprès du gouvernement. Cette situation a non seulement eu un impact sur  nos collègues, mais aussi sur l’entreprise en tant que telle.

Nous souhaiterions une continuité dans les engagements gouvernementaux pour faciliter l’arrivée de personnel étranger qualifié. Depuis 2 ans, il y a le programme Volet des talents mondiaux, qui nous a permis de faire entrer au Canada, de façon accélérée, des talents spécialisés comme des ingénieurs en informatique, etc. Grâce à ce processus de 4 semaines, au lieu du délai habituel de 4 à 6 mois, nous avons pu accélérer nos propres démarches. Nous voudrions idéalement que ce genre de programme soit renouvelé dans le futur.

De notre côté, notre objectif est de continuer à aider la croissance économique de Montréal. Nous générons beaucoup d’emplois et participons à l’écosystème montréalais, tout en payant des impôts localement.

 

– Redonnez vous à l’écosystème startup ou aux autres fondateurs de startups de Montréal? 

Définitivement, nous considérons que ça fait aussi partie de notre rôle de redonner à la communauté. C’est pourquoi on fait en sorte d’accueillir  des meetups dans nos bureaux, de donner des conseils à des entrepreneurs qui sont en lancement d’entreprise et d’échanger avec eux dans les événements auxquels on participe. Nous organisons également un meetup mensuel sous le thème  « Assurance qualité », tenu à nos bureaux. Nous aimerions aussi organiser d’autres meetups dans le futur, en collaboration avec d’autres membres de la communauté. Avis aux intéressés!

 

– Quelle est la prochaine étape pour AlayaCare?

On a annoncé une ronde de financement de 33 millions de dollars en capitaux il y a moins d’un mois, une nouvelle vraiment réjouissante à l’approche de nos 5 ans. Nous voudrions continuer à faire des embauches et, à accélérer le développement de notre clientèle à l’international, puisque nous sommes déjà bien établis au Canada.

 

 

Chaque deux semaine, l’équipe de Bonjour Startup Montréal vous présente le portrait d’une startup montréalaise accompagné du mot-clé #StartupsOfMontreal. Vous voulez faire partie de cette série? Faites-nous parvenir votre pitch et la raison pour laquelle votre entreprise devrait faire l’objet d’un article au info@bonjourstartupmtl.ca. Les startups seront sélectionnées sur les critères suivants : Le stade de croissance de l’entreprise, le financement récolté, la pertinence de leur expérience pour le reste de l’écosystème. Partagez votre histoire avec nous!

Rejoindre la communauté Slack