2021-05-21
Comment bien préparer sa levée de fonds?
Bonjour Startup Montréal
par Bonjour Startup Montréal
18 mai 2021
Comment bien préparer sa levée de fonds?

Y a-t-il une formule magique pour bien orchestrer sa levée de fonds? Et bien non… Dans le cadre des Mercredis Startup, Marina Pavlovic Rivas, co-fondatrice de Eli Health, a partagé de précieux conseils d’entrepreneure à entrepreneur, pour bien préparer une stratégie de financement.

Tout dépend de vos objectifs bien sûr

C’est une chose d’être capable de « bootstrapper » du développement logiciel, d’en faire beaucoup avec peu de capital. Mais en biotech, ce n’est pas la même réalité, pour arriver à un produit commercialisable, une technologie médicale qui nécessite aussi un aspect réglementaire clinique, un produit multidisciplinaire qui combine biotechnologies, sciences de données, application mobile, il faut beaucoup plus de fonds.

Au niveau logistique, la pandémie a tout simplifié

On peut tout faire de la maison, plus besoin d’aller dans différentes villes. Ça ouvre le champ des opportunités et ça permet de changer de logique de financement: au lieu de chercher par rapport à des géographies, on cherche par rapport au « match » avec des investisseurs peu importe leur provenance. Le résultat, c’est qu’un de nos co-lead est basé à Hong Kong, un autre à New York avec des investisseurs à Montréal et ailleurs au Canada. On pouvait focaliser nos discussions sur le match avec notre mission au lieu de nous focaliser sur la géographie.

Le financement non-dilutif, à privilégier

Il y a certains programmes ouverts à toutes les entreprises (PME Montréal, Montréal inc.), certaines sont plus spécifiques (Mitacs, Medteq+, programmes en IA du Ministère de l’économie et de l’innovation). Il faut passer beaucoup de temps à faire des recherches, creuser, essayer de comprendre les programmes. Prendre le temps de bâtir les demandes, ça en vaut vraiment la peine. Notre première année d’opérations était presque exclusivement financée en non-dilutif, mais il faut y trouver des compléments et lorsqu’on a atteint 50% du capital financé ainsi, il nous fallait trouver davantage.  

Des conseils pour structurer sa récolte de fonds

Il faut bien planifier: avoir tous ses documents d’avance, son data room avec le modèle financier, son pitch deck, son pipeline d’investisseurs qu’on vise. Nous, on a utilisé un bon vieux Google Sheet: comme c’est un outil collaboratif, on peut partager notre pipeline directement avec des gens dans notre réseau. Il existe des templates tout simples: une colonne avec les noms, une colonne avec la firme d’investissement, le montant de chèque moyen de cette firme et, la colonne plus importante, qui peut nous fournir une introduction à ces fonds. Il faut trouver en amont qui peut nous faire des introductions, une fois que la ronde est officiellement ouverte, ça permet de bâtir le momentum. Une fois qu’une personne embarque dans la ronde de financement, elle peut mettre en relation avec d’autres fonds. C’est ça le momentum. Tout devient plus facile ensuite. Mais c’est une bonne stratégie de planification qui permet d’y arriver. 

Des conseils pour contacter les VC

L’idéal, ce sont des mises en relation spontanées, les warm introductions idéalement d’un entrepreneur qui a reçu de l’investissement de cette firme ou d’un autre investisseur qui s’est déjà engagé à investir. Sinon il faut faire un pipeline de cold outreach. c’est un numbers game: plus on en fait, plus on finit par arriver à un oui et le momentum se bâtit. Faire partie d’un accélérateur peut aider également: d’autres entreprises membres peuvent avoir reçu un investissement, dans un domaine similaire. Il faut donc parler à ses pairs, être créatif, et si ça ne fonctionne pas, se rabattre sur le pipeline et ne pas se décourager avec les non!

Des conseils pour choisir les VC avec qui on décide de travailler

C’est lié à la question de la valuation. Si on accepte trop de propositions, ça vient avec une plus grande dilution. Nous, on avait un maximum de dilution en tête pour cette ronde. Une fois qu’on l’a atteint on a dû faire des choix entre investisseurs. On avait des critères en tête mais ça a été difficile. On a du prioriser ceux avec qui on avait déjà des relations existantes.

Vous avez besoin d’orientation? Découvrez la Conciergerie

Nous savons que les ressources disponibles dans l’écosystème sont nombreuses et pas toujours faciles à repérer. Découvrez notre nouveau service d’orientation personnalisé et entièrement gratuit. Nous identifions 3 à 4 opportunités pour votre startup dans l’écosystème, ainsi que l’ordre de priorité suggéré pour chacune d’entre elles. Vous pouvez les contacter à concierge@bonjourstartupmtl.ca   

Vous pouvez aussi écouter l’intégralité du dernier numéro des Mercredis Startup en format vidéo ou audio.